Contenu

Agreste Études n°1 - Août 2020 - L’emploi salarié accompagne les mutations de l’agriculture normande

L’emploi salarié accompagne les mutations de l’agriculture normande


Au cours des deux dernières décennies, le travail salarié dans l’agriculture normande s’est développé et le visage du salariat a changé. Les chefs d’exploitation recourent de plus en plus aux entreprises extérieures, ETA et groupements d’employeurs en tête, qui apportent de la souplesse dans la gestion des travaux. La place des femmes se renforce, leur situation tend à se rapprocher de celle des hommes en matière de temps de travail et de rémunération. Le CDI est progressivement délaissé par les employeurs au profit du CDD. En raison de la diversité des profils et des trajectoires, ce contrat à durée limitée n’est pas nécessairement synonyme de précarité. Néanmoins, les personnes enchaînant de nombreux CDD apparaissent assez fragiles et sensibles à un retournement de la conjoncture.
Le vieillissement de la population des salariés, les hommes en exploitations en particulier, et le turn over des plus jeunes accentuent les besoins de recrutement.


Date de parution : août 2020

Téléchargez la publication (format pdf - 582.1 ko - 07/08/2020)

Téléchargez le jeu de données de la publication (format xlsx - 345 ko - 06/08/2020)


Pour en savoir plus :

Depeyrot J.-N., Magnan A., Michel D.-A., Laurent C., « Emplois précaires en agriculture », Notes et études socio-économiques n°45, septembre 2019, Centre d’études et de prospective, Ministère de l’agriculture et de l’alimentation

Forget V., Depeyrot J.-N., Mahé M., Midler E., Hugonnet M., Beaujeu R., Grandjean A., Hérault B., 2019, Actif’Agri. Transformations des emplois et des activités en agriculture, Centre d’études et de prospective, Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, la Documentation française, Paris

« Entre 2010 et 2016, le nombre d’emplois dans l’agriculture a baissé de 2 % par an en Normandie », Agreste Données n°13, janvier 2020, DRAAF Normandie