Contenu

Exercice de gestion d’une épizootie ces 28 et 29 novembre dans la Manche

Les entraînements et exercices constituent une des priorités stratégiques de la Direction Générale de l’Alimentation (DGAL) comme le prévoient les instructions techniques DGAL/MUS/2017- 1045 du 26/12/2017 relatives aux exercices de gestion d’une épizootie et DGAL/MUS/N2016-495 du 15 juin 2016 relatives à l’état des lieux de la préparation des départements aux plans d’intervention sanitaire d’urgence.

La direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de Normandie (DRAAF), la direction départementale de la protection des populations (DDPP) et la préfecture de la Manche, organisent un exercice « Plan d’urgence » de gestion d’un cas de peste porcine africaine, ces 28 et 29 novembre.

Cet exercice vise à tester l’organisation de la chaîne de commandement et à valider les fiches missions du plan départemental d’intervention en cas d’épizootie, de chaque service impliqué dans la gestion d’un foyer.

En raison de la situation nationale de pré-alerte au regard du risque de la peste porcine africaine (PPA) et de l’importance de tester l’opérationnalité du plan en abattoir, le support de l’exercice sera la gestion de la PPA dans un abattoir et dans un élevage de porcs. La PPA est une maladie animale dûe à un virus qui touche exclusivement les suidés.

Cet exercice entraînera une mobilisation importante d’effectifs afin de tester les mesures du dispositif ORSEC .
Les services de la préfecture, la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF), la DDPP, le groupement de défense sanitaire, la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), l’abattoir de Cherbourg, un élevage du Centre-Manche, la gendarmerie nationale, la police nationale, les sapeurs-pompiers, l’agence régionale de santé et le conseil départemental de la Manche seront ainsi engagés.