Contenu

La Forêt et le Bois en Normandie

La forêt Normande occupe 407 000 hectares (ou 4 070 km2), soit 14 % du territoire.

Elle est composée à 85 % d’arbres feuillus : chêne et hêtre sont les plus présents. On les retrouve également dans les 123 000 km de haies, avec de nombreuses autres espèces, châtaigniers, merisiers, frênes... Parmi les arbres résineux, les pins sylvestres et laricios et un peu de pins maritimes sont installés depuis longtemps. Le sapin de l’Aigle est une particularité régionale.

Un peu plus des trois quarts de la forêt appartient à de très nombreux propriétaires privés. Ces forêts sont souvent gérées en fonction de leur taille, avec l’appui de professionnels : experts forestiers, coopératives forestière, ou gestionnaires forestiers professionnels.
Les autres forêts propriétés de l’État ou des collectivités bénéficient d’une gestion dispensée par l’Office National des Forêts.

Le volume total de bois en forêt est estimé à 115,8 millions de m3 soit 287 m3/ha.
La production biologique annuelle de bois en forêt est estimée à 4,3 millions de m3 soit 10,1 m3/ha.
La partie de cette production récoltée annuellement est estimée à 1,9 millions de m3 soit 4,9 m3/ha.
(source : IGN 2016)

Les gros bois récoltés sont transformés en éléments massifs (charpentes, planches ..).
Les grosses branches et les petits bois coupés lors des éclaircies sont transformés en panneaux de particules ou en pâte à papier, ou bien pour partie en bûches ou copeaux destinés à l’énergie.

La Normandie compte d’importantes unités de transformation du bois, ainsi que des entreprises plus artisanales implantées à proximité des massifs forestiers. Les chaudières industrielles ou collectives utilisant le bois sont en fort développement.