Contenu

Lancement de l’Appel à projet national n° 20 du « Fonds Avenir Bio »

Renforcé dans le cadre du Programme "Ambition Bio 2022", le « Fonds Avenir Bio » est doté de 8 millions d’euros par an depuis 2019,

Pour accompagner financièrement des acteurs économiques qui ont des projets impliquant des partenaires à différents stades de la filière, amont et aval, engagés sur plusieurs années.
En complément des dispositifs d’aides publiques existants (crédits des collectivités territoriales, crédits FEADER, crédits d’animation DRAAF, crédits des Agences de l’Eau, aides aux investissements de FranceAgriMer…).

Sous 2 formats proposés aux porteurs de projets :
• un soutien au stade du montage de dossier (présentation d’un dossier d’orientation générale DOG) et formulation d’un besoin pour accompagnement au montage de dossier)
• un dépôt direct du dossier

Le fonds avenir bio a évolué par rapport aux précédents appels à projets,
merci de bien lire le texte de l’ appel à projet n°20 (format pdf - 1.1 Mo - 18/11/2019).
Les demandes d’aide au fonds avenir bio sont plafonnées à 700 000 €,
tout projet demandant une aide supérieure sera inéligible.
Les critères de sélection ont été précisés ou modifiés.

Les projets d’envergure nationale ou suprarégionale sont attendus. Toutefois, des projets de moindre mesure peuvent être soutenus s’ils présentent un caractère innovant (potentiellement reproductibles) et constituent en cela des projets pilotes :

  • Portant sur une nouvelle filière ou un nouveau process n’existant pas déjà sur le marché ;
  • Engagés dans une démarche AOP/IGP, RSE/ESS, ou labélisés commerce équitable ;
  • Participant à une démarche de protection de l’environnement : transition énergétique, préservation de la biodiversité et des écosystèmes avec une attention particulière aux projets impliquant les zones à enjeu eau ;
  • Répondant à une stratégie globale des acteurs et à la cohérence du projet avec cette stratégie ;
  • Traduisant une synergie avec les démarches de développement engagées au plan local, régional ou national, notamment via les centres d’expertises technico-économiques et organismes de développement ;
  • Assurant une adéquation des moyens mis en oeuvre par rapport aux objectifs ;
  • Présentant une complémentarité des aides sollicitées auprès des autres dispositifs de soutien financier existants (priorité aux programmes ayant engagé leur démarche en vue d’un co-financement public ou privé) ;
  • Affichant un caractère structurant du projet pour le développement de la filière biologique ;
  • Assurant le développement de projets de mutualisation interrégionale (notamment sur le plan logistique) des moyens d’introduction de produits bio en restauration collective ;
  • Contribuant au développement de filières bio dans les Départements d’Outre-Mer.

Ont un caractère prioritaire les projets comportant un volet substantiel pour le développement des filières suivantes :

  • Grandes cultures biologiques (y compris les légumes de plein champ)
  • Porcs biologiques





PNG - 14.7 ko

Tous les documents (texte et pièces jointes) sont disponibles et téléchargeables sur le site Internet de l’Agence Bio :
https://www.agencebio.org/vos-outil...

Au préalable, vous pouvez consulter les espaces de l’agence bio dédiés à la stucturation des filières
https://www.agencebio.org/vos-outil...

et au « Fonds Avenir Bio » délivrant des informations sur les projets précédemment retenus
https://www.agencebio.org/vos-outil...