Contenu

Les 10 réflexes

1 - Sélectionner précisément les produits phytosanitaires adaptés à votre activité professionnelle.

2 - Être titulaire du "Certiphyto".

3 - S’assurer que le distributeur auprès duquel vous vous approvisionnez est agréé.

La liste officielle est consultable sur ce site : http://e-agre.agriculture.gouv.fr/

4 - Vérifier que le produit acheté est bien autorisé en France. Renseignez-vous auprès de l’Anses.

http://www.anses.fr

S’assurer que le numéro de lot et la date de fabrication sont inscrits directement et de façon indélébile sur le bidon ou le sac.

5 - Savoir déchiffrer les étiquettes : attention aux étiquettes illisibles, incompréhensibles ou écrites dans une langue étrangère. Attention également à l’absence de numéro de lot et de date de fabrication.

6 - S’assurer d’être en possession des équipements de protection individuelle (EPI) adaptés au produit acheté.

7 - Éliminer les emballages usagés portant le pictogramme Adivalor via les distributeurs partenaires de la filière Adivalor. Pour les achats à l’étranger à titre personnel, les emballages vides ne sont pas pris en charge par la filière Adivalor. Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de votre conseiller habituel.

8 - En cas d’achat de produits phytos à l’étranger :

déclarer au préalable au préfet l’introduction de produits pour usage personnel (article R253-27 du Code Rural)
déclarer la liste des produits achetés. La procédure est disponible sur http://redevancephyto.developpement...

9 - Tenir un registre des achats de produits à l’étranger, et transmettre chaque année à l’agence de l’eau le bilan de ces achats.

Plus d’informations sur http://redevancephyto.developpement...

10 - Respecter les bonnes pratiques phytosanitaires lors de la réalisation des traitements (dose homologuée, conditions d’applications, ZNT, DAR...).