Contenu

Lettre "Enseigner à produire autrement en Normandie" n°1 - Octobre 2016

ENSEIGNER A PRODUIRE AUTREMENT EN NORMANDIE, c’est la déclinaison du projet agroécologique pour la France « Agricultures : produisons autrement » qui vise à FORMER LES AGRICULTEURS D’AUJOURD’HUI ET DE DEMAIN.

Le plan et le programme régional « Enseigner à produire autrement » s’appuient sur quatre leviers :

  • la rénovation des référentiels de diplômes (CAPA, BTSA et Baccalauréat professionnel « Productions » depuis la rentrée 2016) ;
  • la mobilisation des exploitations agricoles et ateliers technologiques ;
  • la formation continue des personnels enseignants et formateurs ;
  • le développement de partenariats avec les acteurs du développement, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Pour la communauté éducative normande, c’est un travail collaboratif en réseau d’acquisition de références techniques et de ressources pédagogiques pour la formation initiale, continue et par apprentissage. Les moyens mobilisés par l’autorité académique et les établissements sont conséquents : 2 animateurs de réseau, 11 exploitations agricoles ou horticoles, 5 ateliers technologiques et 15 enseignants ou formateurs « référents enseigner à produire autrement », 6 projets tiers-temps1, 2 cheffes de projet de partenariat et quatre projets CASDAR « Mobilisation pour la transition agro-écologique des exploitations agricoles et des ateliers technologiques de l’enseignement agricole ».
Pour les équipes pédagogiques, il s’agit de construire et d’expérimenter des situations de formation aussi proches que possible de la diversité des situations professionnelles pour améliorer les apprentissages et renforcer la motivation des jeunes. Pour les apprenants et les étudiants, il s’agit d’apprendre à concevoir, à piloter, à conduire et à évaluer des systèmes de culture et d’élevage, de transformation et/ ou de commercialisation à la fois performants et innovants. Pour les professionnels des secteurs agricoles, de l’agroalimentaire, de l’environnement, de l’horticulture et du paysage, Il s’agit de construire des systèmes qui soient adaptés à leurs finalités et aux potentialités des agroécosystèmes pour répondre aux attentes sociétales en matière d’emploi et de développement économique, de santé, de sécurité alimentaire et d’alimentation, de bien-être animal et d’environnement. Dans ce temps de crise pour beaucoup d’exploitations agricoles de la région, il s’agit de nous interroger sur l’avenir et la performance économique, sociale et environnementale de l’agriculture normande.

LA LETTRE « ENSEIGNER A PRODUIRE AUTREMENT EN NORMANDIE » a pour objectif de vous faire connaître, de partager et de valoriser ces innovations chaque trimestre.

Bonne lecture ! Jean CEZARD

lettre-EPA-no1_-_DRAAF_DE_Normandie1v5 (format pdf - 5.7 Mo - 21/11/2016)