Contenu

Rénovation du BTSA « Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise agricole »

La rénovation du référentiel de diplôme du BTSA « Analyse, conduite et stratégie de l’entreprise agricole » est entrée en vigueur à la rentrée scolaire 2014 avec de nouvelles orientations.

Le brevet de technicien supérieur agricole (BTSA), diplôme de niveau III, a d’abord été recentré sur le métier d’agriculteur. Il prépare à la responsabilité d’une exploitation ou d’une entreprise agricole ou "para-agricole". Le métier de conseiller de gestion n’est plus visé directement.
Si l’acronyme « ACSE » du diplôme a été conservé, des changements significatifs ont été apportés pour répondre à l’ambition du changement de paradigme portée par le Ministre.
Cette rénovation a été marquée par une plus grande ouverture à la diversité des systèmes de production et des stratégies d’entreprise pour favoriser l’innovation technique et sociale. La formation se veut donc résolument moins normative.
L’agronomie est particulièrement concernée par ces évolutions avec l’écologie qui fait désormais partie des enseignements disciplinaires et pluridisciplinaires. Il s’agit de former les étudiant-e-s, à partir de situations concrètes, à appréhender le contexte pour orienter l’activité agricole et à construire des systèmes de production innovants dans une perspective de durabilité. En outre, les enseignements laissés l’initiative des établissements (Module d’Initiative Locale et pluridisciplinarité) donnent davantage d’autonomie aux équipes pédagogiques pour accentuer la professionnalisation des jeunes en lien avec les besoins du territoire.
On doit également citer la mise en place d’un module d’aide individualisée à l’orientation visant à « Accompagner le projet personnel et professionnel » (M11) des apprenant-e-s dans le but de favoriser la réflexion des jeunes sur leur développement personnel, leur projet d’orientation, leur avenir professionnel et leur projet de vie.
Enfin, la mise en œuvre d’un nouveau dispositif d’évaluation en cohérence avec l’approche par capacités favorise l’innovation pédagogique.
Trois établissements sont concernés dans la région : le LEGTA de Chambray à Gouville, le LEGTA d’Yvetot en formation initiale scolaire, l’antenne de Coqueréaumont du CFA régional des Maisons Familiales Rurales (MFR) en formation par apprentissage.

Source : « Enseigner à produire autrement en Haute-Normandie » Lettre d’information de l’enseignement agricole no. 1 – Novembre 2014

Pour en savoir +
CHLOROFIL - Espace web des professionnels de l’enseignement agricole français