Contenu

Chenilles processionnaires du pin et du chêne

Depuis quelques années, la présence de chenilles processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa), et processionnaire du chêne (Thaumetopoea processioneae) est signalée en Normandie, entre mai et juillet.
Ces insectes ne constituent pas une menace pour les arbres des forêts, du bocage, des jardins et des villes.
Cependant, les poils très urticants des chenilles, peuvent provoquer des urticaires ou des allergie pour l’homme comme pour les animaux domestiques.

Vous trouverez sur le site de l’Agence Régionale de Santé de Normandie, toutes les informations utiles sur ce phénomène, les précautions à prendre ainsi que les moyens de lutte possible.