Agreste Données n° 3 - Juillet 2016 - RICA 2014 en Normandie

publié le 18 juillet 2016 (modifié le 27 décembre 2021)

Avant la réforme de la PAC, le résultat courant moyen avant impôts est en baisse et le poids de l’endettement augmente


Le chiffre d’affaires de l’exploitation moyenne normande est assez équitablement partagé entre les ventes de végétaux, d’animaux et de lait. C’est sans doute pourquoi le résultat courant avant impôt normand (RCAI par utans) (26,9k€) est assez proche de la moyenne France métropole (25,2 k€). Mais il est en retrait de plus de 20 % entre 2013 et 2014. Une baisse est constatée tant chez les laitiers qu’en production végétale. Seules les exploitations spécialisées en bovins viande voient leur résultat progresser. Elles sont aussi les seules à stabiliser le poids de l’endettement qui progresse très fortement pour toutes les autres spécialisations (+16 % à +35 %).






Date de parution : Juillet 2016
Téléchargez la publication (format pdf - 2.4 Mo - 28/09/2016)