Contenu

Agreste Études n°6 - Septembre 2021 - Le retournement de prairies : en faveur de quels systèmes agricoles sur le territoire normand ?

Le retournement de prairies : en faveur de quels systèmes agricoles sur le territoire normand ?



Entre 2008 et 2019, la Normandie a perdu 11% de ses surfaces de prairies à usage agricole. Cette perte est concentrée au sein des systèmes laitiers, spécialisés ou en polyculture-élevage. Le retournement des prairies en faveur des terres arables en explique l’essentiel et s’affirme donc comme l’un des moteurs des mutations agricoles.
Dans les espaces de production laitière de l’ouest de la région, la transition se fait du lait en faveur de la polyculture-élevage. À l’est, les mutations bénéficient plutôt aux grandes cultures. Ce tableau d’ensemble masque d’importantes disparités sur le territoire.
Au final, les systèmes de grandes cultures, et dans une moindre mesure la polyculture-élevage, confirment leur progression dans l’espace agricole normand.




Date de parution : Septembre 2021
Téléchargez : la publication (format pdf - 4.2 Mo - 01/09/2021)
Téléchargez : le jeu de données de la publication (format xlsx - 87.6 ko - 01/09/2021)


Pour en savoir plus :
Études :
L’usage des terres agricoles artificialisées entre 2009 et 2018 en Normandie : résidentiel sur tout le territoire, économique plutôt à proximité des villes - Agreste Études n° 3, novembre 2020.

Consommation du foncier agricole, artificialisation des sols : quelle évolution de l’occupation des sols en Normandie entre 2008 et 2018 ? - Agreste Études n° 2, août 2020

Reprise de l’artificialisation des sols agricoles - Agreste Analyse n° 1, juin 2017

Données :
Présentation de l’OSCOM 2008-2019 : consultation, couches et métadonnées

Cartes :
Part des systèmes de production dans la SAU en Normandie en 2018
Perte de la surface des prairies entre 2008 et 2019