Agreste Analyse n° 1 - Juin 2017 - Reprise de l’artificialisation des sols agricoles

publié le 27 juin 2017 (modifié le 27 décembre 2021)


Reprise de l’artificialisation des sols agricoles

Après une période d’accalmie à la fin des années 2000, la consommation des sols agricoles pour
l’artificialisation repart à la hausse à partir de 2011 . Elle se concentre sur l’axe de la Seine et le
littoral normand autour des trois grands pôles métropolitains et gagne de nouveaux territoires un peu plus éloignés des centres urbains. De l’Orne à l’Est de la Seine-Maritime en passant par le sud de l’Eure, l’intérieur des terres est relativement épargné.








Date de parution : juin 2017
Téléchargez la publication (format pdf - 3.4 Mo - 27/06/2017)


Pour en savoir plus :

Méthode
Présentation de l’OSCOM 2008-2018 : consultation, couches et métadonnées

Étude
Agreste Études n°2 - Août 2020 - Consommation du foncier agricole, artificialisation des sols : quelle évolution de l’occupation des sols en Normandie entre 2008 et 2018 ?